Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Compte rendu : Whisky Live Spa 2014

1 Février 2014, 12:26pm

Publié par Bishlouk

Compte rendu : Whisky Live Spa 2014

Ce vendredi je me suis rendu au Whisky Live de Spa, édition 2014. Ce salon se déroule encore aujourd’hui et demain ; voici mon compte rendu afin que vous puissiez vous faire une idée de l’intérêt que vous pourriez y trouver et vous décider à y aller (il n’est pas trop tard !)… car oui, je l’ai personnellement trouvé globalement intéressant.

L’an passé j’y avais été en total néophyte. Je débarquais dans le monde du whisky, je ne connaissais rien ni personne, j’avais tout à découvrir. Evidemment, cette année mon approche était assez différente car je connais déjà beaucoup de profils, de distilleries, d’embouteilleurs, et assez bien de professionnels du whisky. J’y allais donc plutôt pour découvrir les nouveautés, discuter avec les professionnels et continuer de faire connaître mon blog.

Attention, ce compte rendu concerne mon expérience d’hier (vendredi) ; certaines choses pourront être différentes ce samedi et ce dimanche.

Première constatation par rapport à l’an passé : le service de sécurité est beaucoup moins invasif. L’an passé j’avais constaté plusieurs excès de zèle de la part de certains ‘’cerbères à têtes d’enterrement’’ ; rien de cela cette année, les préposés à l’entrée sont souriants et polis, et je n’ai pas vu de rondes incessantes dans la grande salle. Il faut dire aussi que le vendredi n’attire pas la toute grande foule et que beaucoup de professionnels cavistes sont présents pour rencontrer les producteurs et distributeurs. C’est donc moins grand public que le samedi et le dimanche, les débordements sont donc moins à craindre.

Le ticket d’entrée donne droit à un verre à dégustation de type Copita, un jeton d’une valeur de 5€ pour se payer un ou plusieurs dram(s), un bloc note, un crayon et un stop-goutte aux couleurs du Whisky Live.

Nouveauté juste après l’entrée : une nouvelle salle qui accueille le stand Malts of Scotland et un immense stand d’oldies tenu par Whiskycorner (une boutique limbourgeoise particulièrement bien achalandée). Ce stand de vieilleries rares est une vraie mine d’or pour les amateurs de longue date, et les prix me semblent convenables au vu des bouteilles proposées.

Le stand "oldies" de Whiskycorner et celui de Malts of ScotlandLe stand "oldies" de Whiskycorner et celui de Malts of ScotlandLe stand "oldies" de Whiskycorner et celui de Malts of Scotland

Le stand "oldies" de Whiskycorner et celui de Malts of Scotland

Compte rendu : Whisky Live Spa 2014

Entre l’entrée et la salle principale se trouvent deux stands de trucs à grignoter (chocolat et macarons) et un stand de cigares, mais je ne m’y suis pas attardé.

Vient ensuite la grande salle principale où sont présents la majorité des stands. Les principales distilleries sont représentées par un stand distinct (Ardbeg, Glenmorrangie, Glenfarclas, Glengoyne, Lambertus, The Belgian Owl, Jura), d’autres stands rassemblent plusieurs distilleries (Highland Park, Bruichladdich, Laphroaig, Macallan,…). La grande estrade au fond de la salle accueille toutes les marques distribuées par Premium Spirits (Benriach, Benromach, Amrut, Tullibardine, Balblair, Old Pulteney, Tomatin, etc.), tandis que les marques distribuées par The Nectar (Arran, Glendronach, Springbank, Kilchoman, etc.) sont disposées au centre de la salle. Au centre de la salle se trouvent aussi d’autres marques diverses (Bowmore, Auchentoshan, les marques asiatiques, …).

Un grand absent néanmoins: le groupe Diageo. Pas de Talisker, Clynelish, Caol Ila, Lagavulin etc (officiels, du moins). C'est assez étonnant, je trouve.

Dans la grande alcôve à droite de la grande salle se trouvent un graveur sur verre et un traiteur qui propose des noix de St Jacques grillées à l’Ardbeg. Ça sentait super bon des mètres à la ronde (et le stand avait un succès certain) !

Les noix de St Jacques à l'Ardbeg, particulièrement appétissantes

Les noix de St Jacques à l'Ardbeg, particulièrement appétissantes

Les embouteilleurs indépendants sont assez peu représentés. Whiskyhuis représente les embouteilleurs Kintra, AD Rattray, Silver Seal et Samaroli. Sont aussi présents Malts of Scotland, Compass Box, Douglas Laing, BlackAdder, Berry Bros, et Wemyss Malts. Et c’est (malheureusement) tout. Le Whisky Live est clairement axé sur les distilleries officielles (ça fait déjà beaucoup, de toute façon) et leurs entrées de gamme principalement.

En effet, toutes les entrées de gamme sont présentées en dégustation gratuite (à de rares exceptions près), et il ne faut débourser des jetons que si l’on veut goûter des drams de plus haut vol (cela peut atteindre 10€ pour des whiskies officiels – hors oldies – de standing).

Plusieurs bourbons et rhums sont aussi proposés, mais je ne m’y suis pas intéressé.

Et les master classes dans tout ça ? Hé bien… aucune idée précise. Sur le site du salon deux master classes étaient présentées, puis remplacées par deux autres une fois complètes, etc… Je n’ai donc pas pu voir de liste globale et précise des master classes et ne peux donc pas juger précisément de leur intérêt. Je sais juste qu’il y en avait plusieurs par jour. Ce point serait peut-être (de mon point de vue personnel) à revoir pour l’an prochain : indiquer clairement sur le site web toutes les master classes d’un coup avec programmes et horaires complets.

Un beau succès de foule (une idée vers 20h30)

Un beau succès de foule (une idée vers 20h30)

Dans l’ensemble, j’ai passé une soirée agréable où j’ai pu rencontrer et discuter avec des gens passionnés et goûter diverses choses plus ou moins intéressantes. Pas énormément de nouveautés, cependant ; la Belgique n’étant apparemment pas un marché assez porteur pour que les distilleries y proposent leurs dernières bouteilles (c’est un peu le même état de fait au salon de l’auto, après tout) et beaucoup de nouveautés étant sorties un peu avant les fêtes de fin d’année, aussi.

Mon seul regret est de ne pas avoir pu visiter tous les stands que j’aurais voulu, soit car trop de monde quand j’ai voulu y accéder (ce fut le cas pour celui de The Belgian Owl, littéralement pris d’assaut tout le temps) ou par manque de temps (ce fut le cas pour celui de Compass Box par exemple), quatre heures filant décidément très (trop) vite quand on passe du bon temps.

Cadeau bonus de ce compte rendu : mes notes de dégustation de ce que j’ai pu goûter sur place. Je vais d’abord commencer par les deux embouteillages spéciaux du Whisky Live 2014, et dans les prochains jours je publierai successivement le reste. Attention toutefois, ces notes sont bien évidemment moins précises en festival et les sensations peuvent être sensiblement influencées par ce qui a été goûté avant. Ne pas les prendre pour argent comptant, donc.

Compte rendu : Whisky Live Spa 2014

Glenfarclas 2002 Vintage for Whisky Live Belgium 11ème, 43%, 198 bouteilles.

  • Nez : Sa jeunesse se sent (très ‘’new spirit’’), extrêmement vanillé avec du massepain par la suite.
  • Bouche : Beaucoup de vanille, assez astringente et amertume boisée aussi.
  • Finale : Courte sur le toffee / caramel et kirsch.

85/100.

Compte rendu : Whisky Live Spa 2014

Bunnahabhain 11.2007 / 01.2014 (6 ans) Malts of Scotland for Whisky Live Belgium 11ème, Bourbon Barrel, 55.7%, 214 bouteilles.

  • Nez : Très jeune sur le profil vanille / new make.
  • Bouche : Ici aussi, le profil ‘’new make’’ est très marqué. Fruité et sec, avec du kirsch.
  • Finale : Moyenne sur les fruits jeunes au kirsch.

84/100.

L’an passé le Whisky Live avait proposé un Clynelish 17 ans et un Benriach 16 ans. Cette année deux très jeunes whiskies sont proposés, tous deux ayant des profils assez similaires sur le new make très vanillé. Ce n’est pas spécialement et personnellement ma tasse de thé, mais entre les deux mon choix irait plutôt vers le Glenfarclas qui me semble mieux équilibré et un peu plus complexe que le Bunnahabhain. Et en plus ce Glenfarclas est moins cher.