Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans

16 Mai 2014, 13:48pm

Publié par Bishlouk

Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans

Le Drankenshop Broekmans (à Zolder) organisait hier une dégustation, animée par la Brand Embassador Céline Têtu, de 7 blended whiskies différents de l’embouteilleur Compass Box. En règle générale je ne suis pas friand des blends (mélange de fûts de différentes distilleries) car ils ont (avec raison) mauvaise réputation et sont, il faut bien le dire, pas terrible du tout. Mais il faut bien avouer aussi que les embouteilleurs indépendants (Cadenhead, Douglas Laing, et Compass Box en tête) ont fait de gros efforts ces dernières années pour redorer le blason des blends en proposant des bons produits composés de whiskies assez âgés. Cette dégustation Compass Box, composée exclusivement de bouteilles en série limitée, me semblait une bonne opportunité pour faire le point sur la qualité globale de leurs produits.

A propos de Compass Box :

Compass Box a été créée en octobre 2000 par John Glaser qui était auparavant Master Blender chez Johnnie Walker. Il avait eu l’occasion de goûter des très vieux whiskies de grain mais trouvait dommage que ceux-ci ne soient pas proposés au public (les blends étant composés de jeunes whiskies). Il a donc décidé de proposer des nouveaux types de blends au public et s’est jeté à l’eau d’abord en achetant 3 fûts de whisky de grain et en les mélangeant. Aujourd’hui Compass Box reste une petite société composée de 4 personnes, mais est reconnue sur le marché pour la qualité de ses produits en proposant une large gamme de blends.

La dégustation :

Sept bouteilles différentes et variées étaient proposées.

Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
Delilah’s Limited Edition, 40%, 6324 bouteilles.

Le Delilah’s est un bar/restaurant punk & Rock de Chicago dont le patron a toujours apprécié et supporté les produits Compass Box. Pour fêter les 20 ans du bar, Compass Box a sorti un whisky qui devait être proche d’un bourbon en termes de saveurs et qui pouvait être bu accompagné d’une bière (les américains buvant souvent, apparemment, leur bière accompagnées d’un ‘’shot’’ de whiskey). Le Delilah’s Limited Edition est composé de 50% de Cameronbridge (grain), les 50 autres % étant du Glen Elgin et du Teaninich.

  • Nez : Vanillé, bourboneux, doux. Un peu de résine de bois. Nez assez faible et qui s’efface vite.
  • Bouche : Très vanillée, bourboneuse aussi. Douce, ça passe tout seul.
  • Finale : Un peu de poivre et d’amertume boisée.
  • Verdict : Pas aqueux malgré la réduction, un starter agréable (mais dispensable).
  • 81/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
Great King Street ‘’experimental sherry’’ et Great King Street ‘’experimental peated’’, 43% (respectivement 3439 et 3805 bouteilles).

La gamme Great King Street existe depuis 2011 et a pour but de plaire à un large public. Les deux bouteilles ‘’experimental’’ limitées sont destinées à récolter l’avis des amateurs afin que Compass Box puisse proposer à terme un produit correspondant à leurs attentes. Apparemment le succès des deux bouteilles est assez équilibré, avec parfois des différences plus fortes dans certains pays (comme en Belgique où le ‘’peated’’ est largement vainqueur).

Great King Street ‘’Sherry’’ :
  • Il est composé de 70% de single malt (Benrinnes, Clynelish, Ardmore (5%) et Dailuaine) et de 30% de single grain (Cameronbridge). Il est composé de 40% de whisky maturé en fûts de sherry.
  • Nez : Très frais. De la poire, des fleurs matinales, de la rhubarbe, du gingembre, des épices douces, de la vanille.
  • Bouche : Vanille, beaucoup de poire, un peu de caramel.
  • Finale : Un peu d’épices dans la gorge, une pointe d’amertume boisée sur la langue.
  • Verdict : Très sympa et facilement buvable.
  • 84/100.
Great King Street ‘’Peated’’ :
  • Il est composé de Laphroaig, Ledaig, Linkwood, Clynelish et Girvan (grain).
  • Nez : Herbe sèche, légère fumée, de la poire, de la bruyère, faible odeur de pamplemousse rose, une brise marine.
  • Bouche : Assez plate, limite aqueuse. Quelques champignons et du bois.
  • Finale : Amertume et poivre dans la gorge.
  • Verdict : Décevant de mon point de vue, je m’attendais à mieux. Manque de punch. Le côté tourbé est timide.
  • 79/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
Demi-John 10th Anniversary, 46%.

Le Demi-John a été proposé aux boutiques, à l’occasion du 10ème anniversaire de Compass Box, sous forme de grandes dame-jeanne de 10 litres. Le client final peut donc embouteiller lui-même sa bouteille dans la boutique. Il est composé de Clynelish (entre 20 et 25 ans d’âge), de Caol Ila et de Cameronbridge (grain).

  • Nez : D’abord faible, il se développe ensuite. Pomme golden, citron doux, vanille, air marin, cire, fumée et cendres pierreuses, térébenthine.
  • Bouche : Assez effacée aussi au premier abord, elle se développe aussi par la suite. Surtout sur les agrumes et une légère fumée.
  • Finale : Sécheresse pierreuse et citrique.
  • Verdict : Un Caol Ila en culottes courtes, timide mais bien buvable.
  • 83/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
The Peat Monster 10th Anniversary, 48.9%, 5700 bouteilles.

Ce Peat Monster est une édition spéciale du Peat Monster normal, pour célébrer le 10ème anniversaire de Compass Box. Pas de whisky de grain dans celui-ci, c’est un blended malt composé de 60% de Laphroaig (du 7 ans et du 15 ans), de Clynelish, de Caol Ila (entre 25 et 27 ans d’âge), de Benrinnes et d’Ardmore.

  • Nez : Vanille en force, pierre mouillée, sous-bois après la pluie. Un nez changeant et évolutif. De la fumée de feu éteint et d’herbe.
  • Bouche : Huileuse et ronde. Des agrumes (citron) acides, du poivre, et de la tourbe fumée et minérale.
  • Finale : Assez courte sur la vanille et l’acidité citrique.
  • Verdict : Bien complexe, la tourbe n’est pas trop écrasante ; très agréable.
  • 87/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
The General, 53.4%, 1698 bouteilles.

J’en avais beaucoup entendu parler, et il a fait un petit buzz sur le net. J’attendais impatiemment de pouvoir le goûter, celui-là… Pour la petite histoire, personne ne sait de quels whiskies il est composé. Une distillerie (dont le nom ne m’a pas été révélé) a retrouvé des vieux fûts de blend dans ses entrepôts. Vieux dans le sens où le blend s’est fait il y a 40 ans, et les fûts ont dormi depuis ! Cette distillerie a proposé ces fûts, sans savoir exactement ce qu’ils contenaient, à Compass Box qui les a acceptés. Un peu plus tard, des fûts de même types mais âgés de 33 ans ont aussi été proposés à Compass Box ; qui finalement a mélangé les deux âges pour former The General. Au final The General est composé de 65% de blend âgé de 40 ans et de 35% de blend âgé de 33 ans ; et est proposé en brut de fût.

Autre anecdote concernant The General : c’est Céline Têtu, la Brand Embassador de chez Compass Box, qui a numéroté chaque bouteille à la main.

  • Nez : Un vieux grenier et des vieux livres poussiéreux. Des fruits noirs over cuits. De la prune, du cassis. Légère brise soufrée. Un nez très prenant et évolutif.
  • Bouche : Une sécheresse boisée, des fruits noirs très cuits, du sucre candy brun, des épices exotiques.
  • Finale : Longue sur la poussière, la sécheresse boisée et de poivre dans les joues.
  • Verdict : Très ‘’old style’’, il fait effectivement vieux et vénérable. Un excellent sherry monster.
  • 90/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans
The Last Vatted Malt, 53.7%, 1323 bouteilles.

En novembre 2011 la législation sur le whisky a changé : le terme ‘’vatted’’ disparaissait, seul ‘’blended’’ pouvait être indiqué sur les produits embouteillés après le 22/11/2011. Compass Box a donc imaginé de produire le tout dernier ‘’vatted’’ malt (mélange de single malts) et de l’embouteiller au dernier moment, c’est-à-dire d’embouteiller la dernière bouteille à 23h59 sur le pont devant le bâtiment du Parlement britannique à Londres ! Ce Last Vatted Malt est composé de 2 fûts de Caol Ila 27 ans, 1 fût de Caol Ila 26 ans, et 1 sherry butt de Glenallachie 37 ans ; et il a été proposé en brut de fût. Cette fois-ci c’est John Glaser lui-même qui a signé individuellement chacune des 1323 bouteilles.

  • Nez : Très sherry sur les fruits cuits. Une légère fumée et un peu de poussière. Nez néanmoins timide je trouve.
  • Bouche : Fondue sur le sherry. La fumée peine à se montrer. De l’amertume de pelure de poire.
  • Finale : Explosion poivrée dans la gorge et du bois sur la langue.
  • Verdict : Pas mauvais, mais rien n’en ressort de particulier non plus. Je le trouve difficile à décortiquer, et le côté tourbé est trop écrasé par la couche sherry.
  • 85/100.
Compte rendu : dégustation Compass Box au Drankenshop Broekmans

Conclusion :

Ce fut une très bonne dégustation, qui m’a confirmé de la bonne qualité globale des produits Compass Box. Un embouteilleur à garder à l’œil ; et ne vous gênez pas pour goûter ses produits si vous en avez l’occasion. Il ne faut plus être étroit d’esprit et rejeter tous les blends en bloc, il y en a de très bon. Compass Box en est la preuve (il faut dire que la qualité est son cheval de bataille).

Quant au Drankenshop Broekmans, il a très bien organisé cette session emprunte d’une bonne ambiance et qui comprenait même une assiette de fromage bien garnie en fin de parcours.