Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Bowmore 15 ans Laimrig (Batch 4), 54.1% (OB)

5 Novembre 2014, 21:54pm

Publié par Bishlouk

En début d’année je vous avais présenté le Bowmore Laimrig, mais il s’agissait du batch 3. Le batch 4, qui est toujours un embouteillage officiel en tirage limité, vient de débarquer sur le marché (avec une petite hausse de prix au passage, d’ailleurs). Y a-t-il une différence de goût et/ou de qualité avec le batch 3 ?

Ce batch 4 titre un peu plus haut que son prédécesseur (54.1% contre 53.7%), est toujours renseigné comme ayant un finish en fûts de sherry, et a perdu son indication de nombre de bouteilles (mais celui-ci devrait toujours avoisiner les 18000, de source bien informée).

Deux approches dans ma présentation de ce Laimrig batch 4: d’abord le goûter et le noter seul, afin de ne pas être influencé ; et ensuite le goûter en face à face avec le batch 3, histoire de les comparer.

Bowmore 15 ans Laimrig (Batch 4), 54.1% (OB)
Bowmore 15 ans Laimrig, batch 4, 54.1%.
  • Nez : La couche de sherry est clairement bien présente. Du pain d’épices, du café, de la noisette, du caramel. Des volutes de fumée sèche, assez discrètes. Du tabac humide. Et plein de fruits rouges secs. Un nez équilibré et complexe. Des relents de malt passent par moments.
  • Bouche : Entrée en matière douce, mais la puissance augmente rapidement. Les fruits rouges sont présents en force, la cerise confite tenant le haut du pavé. Epices exotiques, prune noire, tabac. La tourbe fumée est assez discrète.
  • Finale : Longue, sucrée et sèche. Comme de la cassonade qui se colle au palais, et les joues qui s’assèchent. De la fumée cendrée remonte dans les narines.
  • Verdict : C’est bon, bien fait, charpenté et puissant. Pourtant, je reste un peu sur ma faim sur le moment présent. Serais-je devenu plus exigeant qu’en début d’année ? Ou ce moment-ci serait-il moins propice à la dégustation d’un tel whisky ?
  • 88/100.
Bowmore 15 ans Laimrig (Batch 4), 54.1% (OB)
Bowmore 15 ans Laimrig, batch 4 comparé au batch 3.
  • A l’œil, le batch 4 est légèrement plus clair que le batch 3. Peut-être y a-t-il moins de fûts de sherry dans l’assemblage.
  • Au nez, le batch 3 est plus sec, plus fumé et plus marin ; tandis que le batch 4 est plus rond, plus fruité et plus sucré.
  • En bouche, le batch 3 est plus rustique, acéré, fumé, et sec. Il me donne d’entrée des frissons. Le batch 4 est plus sage, plus rond, plus accessible.
  • La finale du batch 3 est plus sèche et cendrée que celle du batch 4.
  • Ma préférence va clairement au batch 3, plus ardu, moins docile, plus rustique et moins facile. J’aime son côté bad boy des campagnes. Néanmoins, les amateurs de whiskies à déguster tranquillement au coin du feu de cheminée devraient être plus conquis par le batch 4. Ma note de 88 pour le batch 4 contre 90 pour le batch 3 me paraît donc personnellement logique vis-à-vis de mes goûts et de mes attentes.

Le batch 4 est disponible à partir de ±80€ (mais les prix peuvent sensiblement varier, vers le haut) en principe chez tous les cavistes proposant du Bowmore officiel. Le batch 3 n’est plus, à ma connaissance, disponible que sur le marché parallèle.