Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Quadriptyque Clynelish, volet 4 (et conclusion) : 1997 / 2014 Wemyss ‘’Cayenne Cocoa Bean’’, 46%

1 Novembre 2014, 08:24am

Publié par Bishlouk

Dernier chapitre (et fin… ou pas ? ;-) ) du dossier Clynelish. Pour clôturer, une autre nouveauté qui vient de débarquer sur les étagères des cavistes se fournissant chez The Nectar (celui-ci distribuant l’embouteilleur écossais Wemyss en Belgique). Ce Clynelish-ci n’est pas un brut de fût, et pourra peut-être faire l’objet d’un starter de choix dans une dégustation plus étendue, ou tout simplement servir de ‘’daily dram’’.

Quadriptyque Clynelish, volet 4 (et conclusion) : 1997 / 2014 Wemyss ‘’Cayenne Cocoa Bean’’, 46%
Clynelish 1997 / 2014 Wemyss ‘’Cayenne Cocoa Bean’’, 46%, 373 bouteilles.
  • Nez : De la poire, de la pomme, une légère fumée. Un peu de vernis vanillé, et une brise iodée et acidulée après un temps d’aération.
  • Bouche : La réduction n’est pas perceptible, l’alcool est parfaitement intégré. Du sirop d’agrumes légèrement acidulé, du sel de mer, du caramel vanillé.
  • Finale : Un kick de bonbon sûr, qui s’éteint rapidement ; et une ténue sécheresse boisée qui s’installe au fil des gorgées.
  • Verdict : Un Clynelish reconnaissable, agréable, bien que peu complexe. Un parfait daily dram.
  • 86/100.

Ce Clynelish devrait arriver chez les cavistes spécialisés en whisky (et même chez ceux qui le sont moins, comme Toby Vins à Herstal et Hesby Drinks à Hannut par exemple) ces jours-ci. Environ 85€, ce qui n’est pas donné-donné pour un whisky réduit de cet âge-là.

Pour conclure (ou pas ?) ce quadriptyque :

Quatre Clynelish récents, de quatre embouteilleurs différents. Tous ont des points communs, mais chacun aussi sa propre personnalité. Impossible bien évidemment de se faire sa propre opinion rien qu’en regardant l’étiquette. Néanmoins, il est rare d’être déçu par du Clynelish ; vous ne prenez pas un risque extrême en vous offrant une bouteille.