Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Deux Glenrothes : 24 ans The Warehouse Collection et 26 ans Anam na h-Alba

5 Janvier 2015, 21:08pm

Publié par Bishlouk

Comme j’ai eu l’occasion de pouvoir goûter à mon aise deux nouveaux Glenrothes, autant en parler en même temps. Pas spécialement un face à face, ceci dit ; juste un article commun.

D’un côté, un Glenrothes 24 ans The Warehouse Collection de l’embouteilleur allemand Whisky Warehouse 8 qui propose plusieurs nouveautés par an sans pour autant être très prolifique. Ce Glenrothes a été embouteillé début novembre et vient d’arriver en Belgique. Bien qu’il ne titre ‘’que’’ à 46%, rien ne dit qu’il soit réduit. Aucune info dans un sens comme dans l’autre sur l’étiquette. Par contre, il est tiré à très peu d’exemplaires : seulement 72 bouteilles produites d’un petit fût de format ‘’Octave’’. Le Glenrothes précédent du même embouteilleur m’avait bien plu, si vous vous souvenez.

De l’autre côté, un Glenrothes 26 ans de l’embouteilleur (lui aussi allemand) beaucoup plus prolifique Anam na h-Alba, qui produit de plus en plus régulièrement plusieurs embouteillages d’un coup. Titrant à 53.4%, on peut supposer que celui-ci soit en brut de fût. Mais sa production est elle aussi très limitée : seulement 92 bouteilles.

(photo Whisky Warehouse 8)
(photo Whisky Warehouse 8)
Glenrothes 24 ans Whisky Warehouse 8, 05.06.1990 / 11.11.2014, Ex Bourbon Octave W8B01-1, 46%, 72 bouteilles
  • Nez : Bien présent, ce nez comprend pas mal de choses : vanille, miel, raisin blanc, pomme verte, sirop de citron. Derrière tout ça, des volutes de gingembre grillé qui tranchent avec le melting pot fruité.
  • Bouche : Si ce whisky est réduit, cela ne se goûte pas. La bouche est dominée par les fruits jaunes vanillés. Sorti de là, il n’y a pas grand-chose. Très monolithique, mais agréable et facilement buvable.
  • Finale : Très courte. Les fruits meurent rapidement, ne laissant qu’une faible sécheresse boisée qui perdure un peu plus longtemps.
  • Verdict : Un Speysider typique en fût de bourbon sur les fruits, facile d’accès mais standard. Je trouve qu’il fait plus jeune que son âge.
  • 83/100.
(photo Anam na h-Alba)
(photo Anam na h-Alba)
Glenrothes 26 ans Anam na h-Alba, 1988 / 2014, Bourbon Cask, 53.4%, 92 bouteilles
  • Nez : A fond sur la vanille citronnée. Quelques fleurs blanches d’arbre au printemps. De la poire compotée apparaît un peu après.
  • Bouche : Très ronde et facile. De la confiture d’agrumes acidulée. De la poussière de fruits secs remonte dans le nez. Le tout enrobé de miel vanillé.
  • Finale : Des épices amères se mélangent à l’acidité agrumique. Ça pique un peu à la gorge.
  • Verdict : Ici aussi, un Speysider assez typique. Néanmoins bien fait et agréable, facile.
  • 85/100.

Ces deux bouteilles sont disponibles depuis peu chez Dram 242, pour 107€ pour le 24 ans Whisky Warehouse 8 et 95€ pour le 26 ans Anam na h-Alba. Oui je sais, il est bizarre que le plus vieux et le brut de fût soit moins cher que le plus jeune (peut-être) réduit ; mais telle est la réalité des choses.