Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Compte rendu : Whisky Dinner The Dalmore, chez Massen le 06/02/2015

9 Février 2015, 09:23am

Publié par Bishlouk

Compte rendu : Whisky Dinner The Dalmore, chez Massen le 06/02/2015

Comme annoncé sur le blog, un whisky dinner The Dalmore était organisé vendredi par et chez Massen ; la soirée étant animée par Richard ‘’The Nose’’ Paterson en personne (qui passait le week-end en Belgique ; d’abord chez Massen et ensuite au Whisky Live). Et je le dis d’entrée : j’ai passé une EXCELLENTE soirée.

Richard Paterson, himself en chair et en os

Richard Paterson, himself en chair et en os

"Pussies !"
"Pussies !"
Richard Paterson, ‘’Like a Sir’’

Evidemment, écrire un article sur la prestation de Paterson ne lui rend pas justice du tout. Il faut le voir. Il faut vivre son show. Il est impossible d’expliquer par écrit une telle expérience sensitive. Un peu comme il serait vain d’essayer de faire passer par écrit la bonne humeur ressentie lors d’un spectacle d’un humoriste renommé.

Avant de commencer le repas, Richard Paterson (armé de son micro et aidé d’une animation audio/vidéo) a expliqué à l’assemblée (composée d’une soixantaine de convives, rassemblés dans la salle de banquet du shopping centre Massen), non sans un humour toujours bien présent à tous les étages, d’abord l’histoire de la distillerie The Dalmore ; ensuite ses débuts à lui dans le monde du whisky ; et enfin comment déguster un whisky ‘’like a Sir’’. Entre les plats, il a présenté les différents whiskies dégustés ; comment ils ont été produits, les types de fûts utilisés, etc… ; toujours dans son style bien à lui, imagé et empreint de second degré.

Impossible de retranscrire ses blagues et pointes d’humour, mais pêle-mêle son show (car c’en est un, sans équivoque possible) a été marqué par :

  • Du lancer de Dalmore 15 ans sur le tapis.
  • Plusieurs tables d’alcooliques notoires.
  • Des billets de banque jetés en l’air.
  • De l’orge séchée lancée par poignées sur les convives.
  • Un chat en peluche représentant les ‘’autres’’ buveurs de whiskies ; ceux non présents ce soir-là.
  • Du lancer de Dalmore 18 ans on the rocks sur les fenêtres de la salle.
  • Du chocolat fondant coulant de la bouche, et des orgasmes à répétition.
  • Une explosion de gros confettis.

Ceux qui y étaient comprendront, et souriront rien qu’à ces souvenirs. Les autres… regrettez donc, et guettez le prochain passage de Richard Paterson en nos contrées :-p

Compte rendu : Whisky Dinner The Dalmore, chez Massen le 06/02/2015
Les whiskies dégustés :

La soirée valait surtout par la présence et par la prestation de Richard Paterson. Mais il y avait aussi, bien sûr, des whiskies à déguster. Pas de note ni de cote, j’ai profité du spectacle avant tout. Mais voici néanmoins la liste des whiskies The Dalmore de la soirée, et quelques infos à leur sujet.

  • The Dalmore Vintage 2003, 46%. Un embouteillage exclusif pour la France, la Belgique et le Luxembourg. Un assemblage de 70% en fût l’Oloroso et 30% de fût de chêne blanc américain.
  • The Dalmore 15 ans, 40%. Un embouteillage de la gamme de base de la distillerie.
  • The Dalmore 18 ans, 43%. Un autre embouteillage de la gamme de base de la distillerie. Un vatting de fûts oscillants entre 18 et 22 ans. Les 4 dernières années ont maturé en fûts de Matusalem Oloroso.
  • The Dalmore King Alexander III, 40%. Un whisky à déguster avec un morceau de chocolat noir, afin de pouvoir pleinement profiter du mariage whisky/chocolat. C’est un whisky distillé en 1992, et un assemblage de fûts de 6 finishes différents : Port, Madeira, small batch Bourbon, Marsala, Cabernet Sauvignon, et Sherry Matusalem.
  • The Dalmore 25 ans, 42%. Une édition limitée à 3000 bouteilles par an. Il n’y a en fait qu’un seul pourcent de whisky de 25 ans d’âge dans cet assemblage ; 70% étant du 28 ans et 29% du 33 ans. Les types de fûts sont chêne blanc américain, Fino Sherry, et Tawny Port.
Compte rendu : Whisky Dinner The Dalmore, chez Massen le 06/02/2015
Et le repas ?

Hé bien, ce fut bien bon, ma foi ! Bonne cuisson, bons accompagnements, bons mariages avec le whisky. Le Chef, qui travaille depuis environ 6 mois pour le traiteur Massen, est membre de l’équipe nationale luxembourgeoise au Championnat du Monde de cuisine par équipe. Pas mal, comme référence !

Les convives gâtés

Non seulement Richard Paterson n’a pas été avare pour partager sa passion du whisky lors de la soirée, mais il a aussi gâté cinq convives lors d’un quizz en fin de soirée. Cinq questions étaient posées (les réponses ayant été données précédemment lors du show), la personne donnant la (bonne) réponse le plus rapidement rapportant le prix.

  • 5ème prix : Des boutons de manchettes The Dalmore.
  • 4ème prix : Une bouteille de The Dalmore 15 ans.
  • 3ème prix : Une grande boîte pour humidifier des cigares.
  • 2ème prix : Une bouteille de The Dalmore King Alexander III.
  • 1er prix : Un échantillon d’un The Dalmore distillé le 07/06/1951, en natural cask strength (une bouteille entière valant la bagatelle de… 250.000 euros !!).

Tous les ingrédients étaient donc réunis pour que la soirée soit une réussite. Ce qui fut le cas, sans aucun doute. Merci à Massen pour cette organisation, et merci à Richard Paterson pour sa bonne humeur communicative et sa disponibilité. Un grand Monsieur. Like a Sir.