Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Springbank 34 ans The Prestonfield, 1970/2004, 51.2% (IB)

17 Février 2015, 17:27pm

Publié par Bishlouk

Après quelques notes de dégustation de Springbank officiels récents, et pour clôturer en beauté ce dossier, je me fais plaisir en vous parlant d’un vieux brol. Un Springbank distillé en 1970 ! Oui, vraiment un vieux brol. Aussi vieux brol que moi, puisque j’ai aussi été distillé en 1970 ;-)

Inutile de chercher cette bouteille chez votre caviste préféré, vous ne la trouverez bien évidemment pas. Ce Springbank a été embouteillé en 2004, ça un bail dans le monde du whisky. Il était, à l’époque, distribué par la Maison du Whisky Belgique. Et en plus limité à 157 bouteilles. Il fait partie de l’archéologie du whisky.

The Prestonfield était une gamme de l’embouteilleur indépendant Signatory Vintage. Je ne pense pas que Signatory produise encore des bouteilles de cette gamme de nos jours.

Moment solennel…

Springbank 34 ans The Prestonfield, 1970/2004, 51.2% (IB)
Springbank 34 ans The Prestonfield, 16.06.1970 / 13.08.2004, Sherry Butt N°1631, 51.2%, 157 bouteilles
  • Nez : Un nez hyper présent sur ce whisky clairement axé sherry. Beaucoup de bois précieux laqué, du cuir, de la noisette, du pain d’épices, du tabac humide, du thé noir. Avec aussi des fruits compotés au chocolat ; toutes ces senteurs se mélangent et se télescopent dans une harmonie parfaite. Une toute petite pointe agrumique se détache par moments, dans le fond.
  • Bouche : Elle est d’abord (mais quelques secondes seulement) sage et gentille comme une petite écolière en jupe plissée. Et puis ça explose dans tous les sens, BabyDoll de Sucker Punch en action ! Les épices, du bois vineux, des fruits noirs compotés, du chocolat fondant, des zestes d’orange, des raisins noirs secs.
  • Finale : Hyper longue. Une légère amertume boisée. Beaucoup de chocolat au café, moka à profusion. Une très très légère sécheresse herbacée. Après plusieurs minutes, des volutes de thé vert subsistent en bouche.
  • Verdict : Ouch ! Oufti ! Quel Délice ! Quel équilibre ! Quelle complexité ! En aveugle je n’aurais jamais pu deviner que c’est un Springbank ; la couche de sherry étant quand même très couvrante. Mais quel whisky mes amis ! Il y a quand même de super trucs qui ont été engendrés en 1970 ;-)
  • 93/100.
La gentille petite écolière qui pète dans les ailettes

La gentille petite écolière qui pète dans les ailettes