Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Dossier ‘’irlandais’’, volet 2 : trois entrées de gamme officielles (Tyrconnell, Redbreast, et Connemara)

3 Mars 2015, 08:25am

Publié par Bishlouk

Après la théorie, la pratique !

Passons en revue trois embouteillages officiels de whiskeys irlandais d’entrée de gamme. Pas de représentant de chez Bushmills, désolé je n’ai pas eu l’occasion de mettre la main sur un sample.

Dossier ‘’irlandais’’, volet 2 : trois entrées de gamme officielles (Tyrconnell, Redbreast, et Connemara)
The Tyrconnell Single Malt Irish Whiskey, NAS, 40%

Un whiskey d’entrée de gamme de la distillerie Cooley.

  • Nez : Le fruité et le floral typiques des whiskeys irlandais sont présents, mais aussi une odeur sèche et âcre de bois cartonné qui personnellement me dérange. Heureusement, ce côté âcre s’estompe avec l’aération.
  • Bouche : Légère, douce, et facile. Le boisé / pelure amère de fruit est trop présent par contre, et couvre assez bien les fruits qui peinent à se montrer.
  • Finale : Courte. L’amer fruité perdure, accompagné de fruits blancs et exotiques. Petite explosion épicée.
  • Verdict : Un entrée de gamme intéressant pour les débutants en whiskey irlandais. Mais il se montrera bien en dessous d’autres que vous auriez pu goûter.
  • 77/100.

Disponible assez largement pour environ 25 euros.

Dossier ‘’irlandais’’, volet 2 : trois entrées de gamme officielles (Tyrconnell, Redbreast, et Connemara)
Redbreast 12 ans, 40%

L’ultra-classique parmi les whiskey irlandais, quasi incontournable, même. Ce Redbreast est un Single Pot Still issu d’une triple distillation de chez Midleton.

  • Nez : Frais et herbacé sur la mousse accrochée à de la pierre dans un sous-bois. Des fruits secs, un peu de poussière de bois. Quelques épices douces. Une influence sherry est nettement perceptible.
  • Bouche : Un peu molle et aqueuse, grosse réduction oblige. Sèche, boisée. De l’amertume de pelure de fruits, et des fruits secs.
  • Finale : La bouche s’assèche sur le bois. L’amertume meurt lentement.
  • Verdict : Un entrée de gamme bien fait et agréable. Un étalon parmi les Irlandais.
  • 85/100.

Largement disponible un peu partout pour une petite quarantaine d’euros.

Dossier ‘’irlandais’’, volet 2 : trois entrées de gamme officielles (Tyrconnell, Redbreast, et Connemara)
Connemara Original, NAS, 40%

Le whiskey tourbé de la distillerie Cooley.

  • Nez : Je m’attendais à un whiskey très tourbé, mais ce n’est pas le cas. La tourbe est finement citronnée et délicate, pas envahissante. Elle est accompagnée d’agrumes frais et de fleurs printanières.
  • Bouche : Assez particulière, je dois dire ! Un mélange de paille sèche, d’agrumes, et de fleurs écrasées. Quelques épices poivrées. La tourbe est ici discrète.
  • Finale : Une légère sécheresse fruitée reste en bouche, suivie de poussière et de quelques volutes de fumée qui remontent dans le nez.
  • Verdict : Un intéressant mariage du profil irlandais et de la tourbe délicate. C’est équilibré, bien fait, et la réduction n’est pas spécialement perceptible. A considérer pour les amateurs de tourbe qui voudraient découvrir le whiskey irlandais.
  • 84/100.

Disponible lui aussi facilement chez la plupart des cavistes, pour environ 40 euros.