Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Glann Ar Mor Maris Otter Barley 15, 46% (NAS)

14 Juin 2015, 10:18am

Publié par Bishlouk

Si je parle surtout de whisky écossais, il arrive parfois que je m’arrête aussi sur certains whiskies dits ‘’du monde’’. Mais je n’avais encore jamais parlé de whisky français. J’avoue, je suis plein de préjugés (personne n’est parfait ;-) ). Je laisse la bière à la Belgique, le whisky à l’Ecosse, et le vin à la France. A chaque pays son terroir. Mais parfois, je me laisse surprendre…

Glann Ar Mor est une distillerie installée dans une ferme du XVIIème siècle, au Nord de la Bretagne, tout au bout d’une presqu’île balayée par les embruns. Elle a été fondée en 1997 par Celtic Whisky Compagnie, une société d’embouteillages indépendants de whiskies écossais détenue par Jean et Martine Donnay, un couple actif dans le monde du whisky depuis bien longtemps. Le whisky breton a commencé à être distillé en 1999 dans des installations provisoires, et commercialisé en 2004. La distillerie sous sa forme actuelle est active depuis 2005 et produit un single malt non tourbé (le Glann Ar Mor) et tourbé (le Kornog).

En 2014, les Donnay se sont lancés dans un projet encore plus ambitieux : fonder et construire Gartbreck, la 9ème distillerie sur l’île d’Islay en Ecosse. Cette distillerie devrait être terminée et commencer à produire fin 2015.

Localisation de la distillerie Glann Ar Mor (cliquez sur la carte pour interagir avec celle-ci)

Après cette (courte) présentation de la distillerie, parlons un peu du whisky qui nous occupe aujourd’hui.

Le Maris Otter est une orge ‘’à l’ancienne’’, utilisé pour la distillation de cet embouteillage. D’où son nom. A part ça, je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations à son sujet… C’est un embouteillage disponible depuis quelques semaines, non filtré à froid et non coloré ; mais réduit à 46%. Bon, bref, passons à la dégustation, quoi !

Glann Ar Mor Maris Otter Barley 15, 46% (NAS)
Glann Ar Mor Maris Otter Barley 15, 46% (OB)
  • Nez: De la céréale maltée, du citron fraîchement pressé accompagné d’une légère acidité citrique. De l’iode marin en toile de fond, et du sucre cristallisé. Une touche florale après aération.
  • Bouche: L’entrée en bouche est sage et légèrement effacée. Les saveurs apparaissent ensuite, petit à petit. Salinité omniprésente, malt vanillé, et quelques gouttes de citron.
  • Finale: Courte. La salinité perdure. Le malt assèche un peu la bouche, puis disparaît. Quelques épices acidulées.
  • Verdict: Un malt qui fait jeune, très facile d’accès, et globalement une bonne découverte. Il serait, à mon avis, encore plus intéressant en brut de fût, car la réduction est quand même très perceptible en bouche.
  • 84/100.

Disponible en Belgique chez Anverness pour 62€.