Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Littlemill 1985/2015 Coopers Choice, 44%

8 Octobre 2015, 06:34am

Publié par Bishlouk

Coopers Choice a l'habitude de sortir chaque année un (voire plus) Littlemill distillé en 1985. A croire que cet embouteilleur a acheté un stock de fûts uniquement de cette année-là.

Celui-ci avait été embouteillé début 2015 pour un marché non européen, mais quelques bouteilles ont quand même atterri en Europe. Un certain nombre (qui m'est inconnu) en Allemagne, et 18 bouteilles en Belgique. Ces 18 bouteilles avaient d'ailleurs trouvé acquéreur avant même d'entrer dans nos frontières. Inutile de le chercher en boutique dans le royaume, vous ne le trouverez dans aucun rayonnage. Ultra sold out. Je sais, en règle générale je vous parle de bouteilles encore disponibles ici ou là, mais ça devient de plus en plus difficile avec Littlemill. Et comme j'aime cette distillerie, parfois je me fais plaisir ;-).

A noter que, malgré son faible titrant (44%) et contrairement à certaines rumeurs qui ont couru sur certains forums, ce Litllemill n'a pas été réduit et est en brut de fût. En 30 ans la part des anges a été importante.

Littlemill 1985/2015 Coopers Choice, 44%
Littlemill 1985 / 2015 Coopers Choice, 30 ans, Hogshead n°4235, 44%, 325 bouteilles
  • Nez: Une extrême fraîcheur. De la tige de fleur (vous avez déjà mordillé une tige de pâquerette ?), de la compote de pamplemousse, des fleurs de printemps. De l'essence de parfum de fleur, même, par moments. Un peu de vanille et de la pêche juteuse. Une belle journée printanière, au petit matin. Le nez continue d'embaumer longtemps, même après une longue aération.
  • Bouche: La bouche manque de punch dès le départ. Il faut laisser le temps aux saveurs de se développer. Du pamplemousse blanc, de la vanille, quelques échardes de bois jeune, et une fraîcheur herbacée mélangée à des gouttes de citron. Un peu de raisin blanc bien mûr, aussi.
  • Finale: Courte. De l'amertume fruitée et des zestes de citron s'installent. Le pamplemousse fait son retour et assèche légèrement le palais.
  • Verdict: Comme souvent avec les vieux Littlemill, c'est le nez qui remporte la palme. Je m'y perdrais pendant des heures. La bouche, elle, est très légère et facile d'accès, parfaite en apéro. Il lui manque juste un peu de punch pour s'envoler très haut niveau score.
  • 90/100 (nez 92 et bouche 88).