Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015

9 Novembre 2015, 07:40am

Publié par Bishlouk

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015

A peine quelques semaines après une grosse tournée (en septembre) en Belgique, Mark Watt, le General Manager de Cadenhead, était de retour chez nous ce week-end pour le Spirits in the Sky (mais j'y reviendrai dans le prochain article).

Première étape de son séjour: vendredi soir chez Massen au Luxembourg, où un whisky dinner était organisé, hasard du calendrier, pile poil 9 mois après le whisky dinner Dalmore.

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015

C'était la première fois que Mark Watt se rendait au Luxembourg, et fidèle à lui-même il y a amené sa bonne humeur, son expertise, ses connaissances; mais aussi ses anecdotes, blagues et autres calembours que je commence à connaître par cœur (mais dont je ne me lasse pas).

C'est évidemment toujours impossible de décrire une présentation faite par une personnalité du whisky. Il faut le vivre, y être. Sachez juste que l'ambiance était détendue, humoristique et sympathique. Et si vous voulez en savoir plus, fallait vous inscrire et venir, na ! :-p

Du côté de l'organisation de la part de Massen, c'est une machine bien huilée: 70 personnes (2 bouteilles de chaque whisky avaient été allouées), une petite dizaine de tables bien décorées et préparées dans la salle de banquet, et le traiteur attitré du shopping centre qui s'affairait en cuisine. Le système a déjà fait ses preuves et fonctionne bien.

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015

De la bonne bouffe, et des bons whiskies !

C'est évidemment le principe des whisky dinners... Effectuer une (bonne) association de (bons) whiskies avec des (bons) plats. Vous connaissez mes penchants affectifs pour les whiskies de chez Cadenhead, donc aucun doute que globalement ça ne devait pas être dégueu ;-)

Le "food pairing" (l'association plat / whisky) était le facteur clé de la soirée. Et ma foi ce fut très réussi aussi de ce côté là ! Pas de fausse note flagrante.

Mes impressions sur les whiskies ci-dessous ne sont pas détaillées, juste des notes globales sur le moment. Mes impressions ont aussi, bien évidemment et sans aucun doute, été influencées par le plat associé et pourraient être très différentes d'une dégustation isolée en d'autres circonstances.

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
1. Cadenhead Creations Blend 25 ans sélectionné par la BeLux Connection, 55.1%

et sa Trilogie du porcelet.

Un blend qui a été concocté par The Nectar et plusieurs de ses gros clients lors de leur dernière visite aux bureaux de Cadenhead, à Campbeltown en Ecosse. Il a été créé à partir de divers fonds de fûts, et est composé exclusivement de whiskies distillés en 1989:

  • 20% d'Aultmore
  • 20% de Glenrothes
  • 10% de Tullibardine
  • 20% de North British (grain)
  • 30% de Strathclyde (grain)

Un très chouette nez, bien rond et gourmand. Moins accessible en bouche (et je ne suis toujours pas fan de l'empreinte du grain dans les blends). Finale très poivrée.

Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
2. Caol Ila 14 ans Cadenhead's Small Batch, 54.4%

et son Loup de mer confit à la mousse au beurre noisette, gel de citron et purée de panais.

  • Superbe nez ! Très marin avec des touches minérales, mais aussi fruitée sur les agrumes et bonbon vanillé.
  • Plus monolithique en bouche, plutôt sur les fruits crémeux.
  • La finale est sur la fumée, avec même des notes mentholées.
  • Superbe évolution en cours de dram (et franchement il fait plus vieux que ses 14 ans), et se mariait parfaitement avec ce poisson.
Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
3. Springbank 21 ans (OB), batch 2015, 46%

et son Scotch pie d'agneau. Le seul whisky non Cadenhead de la soirée.

  • J'ai trouvé le Sherry très perceptible au nez. Caramel, fumée vanillée, raisin sec. Abricot fumé.
  • La bouche était astringente sur la pelure d'abricot. Du caramel fumé.
  • Finale courte.
  • Franchement pas convaincu par ce Springbank, mais peut-être a-t-il souffert de suivre le Caol Ila ?
Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
4. BenRiach 29 ans Cadenhead's Small Batch, 50.1%

et son Filet de porc farci, quenelles de pain dorées à la poêle, légumes du potager et sauce aux morilles.

  • Nez vanillé, super fruité. Fraîcheur florale. Peut-être un peu "too much" sur les fruits tropicaux.
  • Bouche aussi sur les fruits tropicaux, avec une légère amertume.
  • Finale sur la pelure de fruit qui assèche la bouche.
  • Hyper fruité, mais je trouve qu'il fait plus jeune que son âge réel.
Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
5. Ord 31 ans Cadenhead's Single Cask, 51%

et sa Tranche façon "Sacher".

  • Nez sur les fruits blancs et jaunes exotiques. C'est fondu, fin et gourmand. Léger bois vert.
  • Bouche de texture huileuse, sur les fruits frais coupés. Légère salinité.
  • Finale saline. La subtilité perdure. Des fruits séchés, avec même une très légère fumée au loin.
  • Un très très bon whisky, fin, subtil, et vénérable.
Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015
6. Burnside 26 ans Cadenhead's Small Batch, 48.8%

et son Café.

Burnside est souvent assimilé à du teaspooned Balvenie. Mais en réalité, le terme Burnside est une marque déposée appartenant à Cadenhead pour ce qui est des produits embouteillés (la marque déposée appartient à une autre société pour les stocks en fûts). Il est donc arrivé à Cadenhead d'embouteiller jadis du Springbank sous le nom Burnside ! Et il est en théorie interdit aux autres embouteilleurs d'appeler leurs embouteillages Burnside.

Mais en ce qui concerne de Burnside-ci, c'est en effet un Balvenie avec une larme de Glenfiddich.

  • Nez: bonbon ultra sucré, une chique (amis liégois: bonjour !). Des fruits exotiques aussi, et des fleurs en été.
  • Bouche douce, sucrée, vanillée et fruitée.
  • Finale moyenne sur les fruits.
  • Un whisky très facile d'accès, et agréable.
Compte rendu : Whisky Dinner Cadenhead, chez Massen le 06/11/2015

Ce fut donc une excellente soirée pour moi, bien évidemment ! Et en plus j'ai eu le privilège d'être assis à table à côté de Mark et de discuter avec lui (de whisky en général, du passé, du futur, etc) toute la soirée. Pur bonheur :-D