Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Deanston 20 ans, Oloroso Sherry Casks, 55.3%, 8400 bouteilles (OB)

9 Mars 2016, 07:35am

Publié par Bishlouk

Je mets (Très. Trop ?) souvent en avant les embouteilleurs indépendants, j'en suis bien conscient. Mais voilà, les embouteillages officiels me déçoivent (Très. Trop ?) souvent aussi.

Mais quand un embouteillage officiel d'un bel âge, non filtré à froid (youpie !), non coloré (hourra !), en brut de fût (alléluia !), et à un prix honnête (oufti !) se présente, là je me dis que ça devient très très (et pas trop, ce coup-ci) intéressant ! Et c'est le cas en ce qui concerne ce Deanston officiel.

Et même si Deanston n'est pas LA distillerie après laquelle tout le monde court (nous sommes loin de la renommée d'un Ardbeg, Highland Park, ou Springbank), cet embouteillage, en édition limitée à 8400 bouteilles et mélange de fûts de Sherry Oloroso (qui est un des péchés mignons), a sur papier tout pour séduire. Mais le goûter sonnera bien évidemment l'heure de vérité. Ding, allons-y !

Deanston 20 ans, Oloroso Sherry Casks, 55.3%, 8400 bouteilles (OB)
Deanston 20 ans, Oloroso Sherry Casks, 55.3%, 8400 bouteilles (OB)
  • Nez: Puissant et gourmand en même temps. Le Sherry est fort présent, et bien boisé. Du bois laqué, du raisin noir sec, de la prune noire, de la poussière de noisette, du caramel brûlé, du tabac doux, du thé noir, et du chocolat épicé. Entre autres. Car c'est franchement complexe et ça sent hyper bon.
  • Bouche: Liquoreuse, presque crémeuse. Les fruits secs (raisin, abricot) se mélangent à des couches successives boisées et vineuses. Les épices exotiques dansent dans tous les sens. Du caramel enrobe les fruits secs, tandis que du chocolat noir amer se faufile par moments.
  • Finale: Moyenne. Le chocolat noir s'évanouit vite, laissant derrière lui sa légère amertume. L'acidité vineuse, saupoudrée d'épices poivrées, se fait plus présent.
  • Verdict: Je trouve le nez vraiment formidable, je m'y perdrais des heures. Par contre je trouve la bouche un tantinet trop vineuse à mon goût, et la finale un poil trop courte (et se terminant trop abruptement, pas assez en "pente douce"). Ce Deanston est néanmoins un très bon whisky, bien fait, très agréable, gourmand, et équilibré. Un embouteillage officiel loin d'être décevant (ce qui devient trop rare et mérite d'être mis en avant).
  • 88/100.

Disponible pour une grosse centaine d'euros chez les cavistes revendant les produits de chez Cinoco, le distributeur de Deanston (entre autres) en Belgique. Bref, si intéressé, contactez votre caviste pour savoir si il en a en stock.