Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Dalmore 25 ans Cadenhead's Single Cask, 1990/2016, 56.3%

9 Mai 2016, 06:38am

Publié par Bishlouk

C'est mon anniversaireuh ! C'est pas celui d'ma mèreuh !

Et quand c'est son annif', on se fait plaisir avec un bon whisky, pas vrai ?

Bon OK, je triche un peu, j'avais déjà goûté ce whisky il y a 3 semaines lors de la dégustation Cadenhead chez les Malt Monkeys, je savais donc qu'il me plaisait. Autant la jouer "safe" pour son annif, surtout qu'au début j'avais pensé à un autre whisky, beaucoup plus vieux, mais qui m'a déçu en le goûtant (j'en parlerai prochainement). Au moins je sais déjà que je ne serai pas déçu avec ce Dalmore.

Et, histoire de tricher une seconde fois, je l'ai goûté hier soir, et pas ce matin. C'est peut-être mon annif aujourd'hui, c'est pas une raison pour être bourré à 8h00 du matin (surtout que j'ai une journée de boulot à gérer, quand même). Quoique ? ;-)

Dalmore 25 ans Cadenhead's Single Cask, 1990/2016, 56.3%

Pour quand même un peu parler de ce Dalmore (c'est vrai enfin, osef de mon annif, quoi ! C'est le whisky qui est important !), il s'agit donc d'un âgé de 25 ans, en fût de Sherry, et en brut de fût. Et embouteillé par Cadenhead, que je ne présente plus. Et il ne coûtait "que" 150€ à sa sortie, il y a quelques semaines (ne cherchez plus, il a été très vite sold out). Quand on sait que le Dalmore 25 ans officiel, réduit à 42%, se vend aux alentours de 600€, on est en droit de se se poser des questions quant à la politique de prix de certaines distilleries...

Allez zou, voici mon impression sur mon dram d'annif' ! Et ce sera d'ailleurs le premier Dalmore à être noté en détails sur le Blog. Je dois bien avouer que les embouteillages officiels que j'ai pu goûter ne m'ont guère spécialement séduit, eux.

Dalmore 25 ans Cadenhead's Single Cask, 1990/2016, 56.3%
Dalmore 25 ans Cadenhead's Single Cask, 1990 / 2016, Sherry Butt, 56.3%, 474 bouteilles
  • Nez: Du miel d'oranger, de l'abricot et du raisin secs, de la fleur séchée. Une fraîcheur florale se développe rapidement, tandis que du fruit blanc confit s'installe en toile de fond. Après aération, une énorme vague orangée apparaît et reste tout au long du dram.
  • Bouche: Pas agressive du tout, malgré les 56% passés. De l'orange boisée, des poignées d'épices exotiques et piquantes qui picorent les joues. Du miel abricoté, et de légères traces de brou de noix.
  • Finale: Moyenne. L'agrume sucré toujours présent. Une très légère fumée boisée remonte dans les narines. Les épices piquantes perdurent un moment.
  • Verdict: Sans aucune mesure avec les Dalmore officiels, celui-ci envoie du lourd et du savoureux à tous les étages. Le nez est tout bonnement extraordinaire, avec ses vagues orangées très présentes. Concernant le type de fût de Sherry, à la couleur et au goût je ne parierais pas sur un Oloroso ni sur un PX. Un Fino ? Un Manzanilla ? Un Amontillado ? Dieu (ou Mark Watt) seul le sait.
  • 90/100 (pas loin du 91).

Comme expliqué en début d'article, ce Dalmore est, à ma connaissance, sold out partout en Belgique et Luxembourg (et à Cologne aussi). Son prix originel était de ±150€ à Cologne (un peu plus en Belgique je pense).