Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Littlemill 24 ans Cask Collection, 1992/2016, 51.3%

13 Mai 2016, 06:29am

Publié par Bishlouk

Il devient de plus en plus rare de croiser un Littlemill encore disponible dans le commerce, et à un prix honnête. Ça devient la norme pour les distilleries fermées et / ou disparues: les prix s'envolent. Mais de temps en temps, Ô miracle, on tombe encore sur une boutique / un embouteilleur qui ne fusille pas le chaland.

Littlemill 24 ans Cask Collection, 1992/2016, 51.3%

C'est le cas de ce Littlemill-ci, dont j'ai pu choper la dernière bouteille disponible sur le stand de Scotland-and-Malts au Whiskyfair de Limburg. Ce n'est peut-être "que" 50cl et pas 70, mais ce volume est bien suffisant pour profiter d'un whisky (j'ai toujours trouvé que 70cl c'est beaucoup pour un alcool fort, surtout quand on aime varier les plaisirs comme c'est mon cas avec le whisky). Et à 130€ le Littlemill âgé de 24 ans (ce qui correspondrait à 180€ pour 70cl... alors que la norme actuelle dépasse allègrement la barre des 200€ pour un Littlemill de cet âge), je n'ai pas hésité longtemps.

Scotland-and-Malts est une boutique en Allemagne qui embouteille aussi assez régulièrement des whiskies et des rhums. Tous ses embouteillages sont limités à 100 bouteilles (d'après ce que m'a dit le patron à Limburg, mais cette info n'apparaît pas sur les bouteilles) et sont vendus en format 50cl sous la gamme nommée Cask Collection.

Ce Littlemill-ci a passé les 6 derniers mois de sa maturation dans un fût de Sherry (et tout le reste avant cela dans un fût de Bourbon).

Mais que vaut-il au final, ce Littlemill "pas cher" (tout est relatif, bien sûr) ?

Littlemill 24 ans Cask Collection, 1992/2016, 51.3%
Littlemill 24 ans Cask Collection, 1992 / 2016, Sherry Cask Finish n°181014, 51.3%
  • Nez: De la pomme caramélisée, du raisin blanc, un zeste de citron sec. Quelques fleurs séchées, en arrière plan. Des notes de muesli aux fruits. Après aération, une très ténue fraîcheur végétale, qu'il faut vraiment aller chercher pour pouvoir l'appréhender.
  • Bouche: Sucrée sur le caramel, le miel, et l’abricot sec. Quelques épices douces, qui deviennent plus piquantes sur la durée. Par moments, un poil de tabac doux. Un acidulé de citron jaune comme fil conducteur.
  • Finale: Moyenne. Une sécheresse herbeuse apparaît et est bien présente, accompagnée par le tabac qui grandit en présence.
  • Verdict: La finition en fût de Sherry apporte une rondeur sucrée / caramélisée, sans être trop couvrante (on est loin d'une maturation complète). On détecte encore les marqueurs Littlemill habituels. Pas mauvais, équilibré, bien fait, sans être exubérant. Pas le meilleur Littlemill que j'aie pu croiser, mais très fréquentable.
  • 88/100.

Encore disponible en Allemagne, chez Scotland-and-Malts, pour 130€. Cette boutique envoie des colis vers la Belgique, il est donc possible de se procurer ce Littlemill.