Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Springbank 19 ans casQueteers / Lads of Lobland, 1996/2016, 53.6%

18 Mai 2016, 06:32am

Publié par Bishlouk

CasQueteers est un collectif hollandais, créé en 2011, qui permet de devenir copropriétaire d'un ou de plusieurs fûts et, à terme, de voir son fût embouteillé et de recevoir les bouteilles correspondant à sa part.

Là j'ai essayé d'être clair et concis en une seule phrase, mais je ne suis pas sûr d'y être arrivé....

Je recommence alors, en détails cette fois.

CasQueteers propose, de façon régulière, des fûts à la vente. Chaque fût est divisé en plusieurs parts (généralement de 25 à 80, en fonction de la taille et de l'attrait du fût). N'importe qui peut acheter une ou plusieurs parts du fût, et en devient alors copropriétaire avec d'autres personnes ayant acheté des parts.

Après X temps (ce qui peut prendre des années; les derniers fûts proposés étant de jeunes distillats, destinés à être embouteillés à priori dans pas mal de temps), le fût sera embouteillé et chaque copropriétaire recevra ses bouteilles correspondant à sa part de fût.

L'origine des fûts est bien évidemment très diverse. Brokers, distilleries, embouteilleurs, etc... Apparemment les responsables des achats chez casQueteers ont des bonnes entrées où il faut pour dégoter des fûts. Il y en a d'ailleurs actuellement 12 dont il reste des parts à acquérir (si le cœur vous en dit), alors qu'environ 55 sont sold out mais pas encore embouteillés !

Parlons des embouteillages passés, d'ailleurs... "Seulement" cinq depuis 2011, mais pas des moindres. Un Bunnahabhain 1986 de chez Duncan Taylor en 2012. Un Littlemill 1989, en collaboration avec Archives, en 2014. Deux Clynelish 1997 en 2015 (les premiers embouteillages sous leur propre label), et enfin un Springbank 1996 en 2016.

Ce dernier d'ailleurs le Springbank dont je vous parle aujourd'hui.

Springbank 19 ans casQueteers / Lads of Lobland, 1996/2016, 53.6%

Il est toujours difficile de connaître l'origine d'un fût embouteillé par un indépendant. Néanmoins, récemment (et quasiment au même moment, même), Archives a embouteillé un Springbank 1996 en fût de Sherry, sister cask (n°106) de celui de casQueteers (qui porte le n°107). On peut donc supposer que casQueteers a eu son fût via Archives, ou vice versa.

Néanmoins, le fût n'a pas totalement été embouteillé par et pour les casQueteers. Un whiskyclub belge, les Lads of Lobland, en a fait embouteiller 50 exemplaires à ses couleurs. Personnellement, je préfère de loin l'étiquette très bande dessinée du club belge à celle des casQueteers, d'ailleurs.

Le sample dégusté vient d'une bouteille casQueteers, tandis que j'ai réussi à me procurer une bouteille Lads of Lobland. Je suppose néanmoins que la note de dégustation peut s'appliquer aux deux embouteillages.

Springbank 19 ans casQueteers / Lads of Lobland, 1996/2016, 53.6%
Springbank 19 ans casQueteers / Lads of Lobland, 17.05.1996 / 03.2016, Fresh Sherry Hogshead n°107, 53.6%, 160 bouteilles (casQueteers) / 50 bouteilles (Lads of Lobland)
  • Nez: Très imprégné par le Sherry. De la poussière de café, du bois noble, des épices douces, de la cassonade caramélisée, de la prune noire, pas mal de noisette, et même une pointe de tabac. Après une longue aération, une fumée de fruit à coque se développe, sans toutefois devenir dominante.
  • Bouche: Très sucrée, limite mélassée même. Du bois caramélisé d'abord, puis quelques épices piquantes. Du chocolat noir, du raisin sec et confit, du tabac noir. Une friandise chocolatée bien goûtue.
  • Finale: Longue. Une vague de fumée sèche à la cassonade brune foncée remonte dans le nez. Une très fugace amertume fruitée passe, avant de vite s'éteindre. Le sirop de cassonade perdure un moment.
  • Verdict: Un fût de Sherry "de Noël". Gourmand, épicé, sucré. Le boisé est minimal, ce qui est loin d'être un défaut. Si intrinsèquement c'est un très bon whisky (gourmand, équilibré, agréable, et avec l'alcool qui n'agresse à aucun moment) en fût de Sherry, je regrette néanmoins que cette couche de Sherry ne recouvre trop le caractère Springbank qui peine à se dévoiler même après 1/2 heure d'aération.
  • 88/100.

Sold out bien évidemment (Springbank, ça a toujours du succès). La version casQueteers l'a été bien avant l'embouteillage, puisque le fût avait été divisé en 80 parts (2 bouteilles par part). Le prix pour ceux qui ont eu la chance d'avoir une part de ce fût était équivalent à 115€ la bouteille. La version Lads of Lobland a elle aussi été sold out en un éclair, le prix était de 145€ par bouteille.