Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Arran 19 ans Cadenhead's Sherry Cask, Fino Sherry, 1996/2016, 54%

16 Juillet 2016, 08:40am

Publié par Bishlouk

Vous reprendrez bien une petite dose de Cadenhead ? Je sais, "ça faisait longtemps, tiens !". C'est pas à mon âge que je vais m'améliorer, savez-vous...

Aujourd'hui, de l'Arran. Une distillerie que j'apprécie beaucoup, de par sa qualité globale de haut niveau.

Aujourd'hui, un whisky en fût de Fino Sherry. Ha, là, ça sort des sentiers battus, quand même ! Un whisky en Fino Sherry, ce n'est pas légion; et encore moins en Arran (je n'en n'ai encore jamais croisé, je pense).

Parlons du Fino Sherry... qui est un Sherry très sec, et de couleur claire (vin blanc). Le résultat final appliqué à du whisky peut s'avérer très aléatoire, c'est peut être pour ça que ce genre de Sherry n'est pas souvent utilisé.

Pourtant, le début de mon intérêt dans des whiskies maturés en Fino Sherry a commencé quand je me suis pris une méga claque en goûtant un Lochside maturé dans ce genre de fût (Oui, celui dont j'ai parlé dans mon précédent article). Depuis, j'essaie quand je peux de goûter d'autres whiskies en Fino Sherry, dans l'espoir d'en trouver un qui s'en rapprocherait un tantinet. Espoir peut-être vain, qui sait ?

Arran 19 ans Cadenhead's Sherry Cask, Fino Sherry, 1996/2016, 54%

Cet Arran-ci, âgé de 19 ans, est en tout cas très chatoyant à l’œil: il est d'un couleur or éclatant, c'est assez frappant. Mais quid au nez et en bouche ?

Arran 19 ans Cadenhead's Sherry Cask, Fino Sherry, 1996/2016, 54%
Arran 19 ans Cadenhead's Sherry Cask, Fino Sherry, 1996 / 04.2016, 54%, 258 bouteilles
  • Nez: Du raisin blanc tirant sur le vin (lui aussi blanc, en toute logique). De la pomme jaune bien mûre, de l'abricot, quelques gouttes de citron. Et derrière tout ça, un sucré tapi dans l'ombre, prêt à bondir et à se révéler. Après une longue aération, du miel de fleur de pommier montre le bout du nez.
  • Bouche: Très liquoreuse, du sirop de pomme jaune fort sucré. Une pointe d'acidité vineuse. La texture est huileuse et tapisse la bouche. Celle-ci est très unidirectionnelle et monolithique, mais cette texture la rend savoureuse.
  • Finale: Moyenne. Quelques pincées d'épices douces saupoudrées sur du raisin blanc et de la pomme, qui tous deux s'éloignent lentement. Une fois les fruits éteints, un chatouillis citrique titille le bout de la langue.
  • Verdict: En théorie, l'alliance pomme / citron / acidulé devrait me rebuter (et cela devrait aussi vous mettre la puce à l'oreille si vous lisez régulièrement mes notes). Mais ajoutez cette couche de sirop sucré qui contrebalance l'acidulé, et cette texture très couvrante en bouche; hé bien ma foi ça fonctionne pas mal du tout. Par contre un seul dram me suffit sur une soirée. Mention pour la couleur, qui est d'un superbe doré éclatant.
  • 88/100.

Disponible pour 85€ à la boutique Cadenhead de Cologne (aux autres boutiques Cadenhead aussi d'ailleurs, si vous êtes en goguette près de l'une d'elles).