Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Big Peat (2015), 46%

19 Août 2016, 06:57am

Publié par Bishlouk

Ha, le Big Peat ! Qui ne le connaît pas, ne fut-ce de nom ? C'est LE blend tourbé, qui existe depuis pas mal d'années maintenant, à prix sympa. Une référence et un produit de la gamme de base de l'embouteilleur Douglas Laing.

Big Peat (2015), 46%

Le Big Peat, qui se décline en batches successifs (plus de 65 différents déjà sortis à ce jour) qui sortent à intervalle plus ou moins régulier, est un blended malt (aucun whisky de grain dedans, que du whisky de malt !) composé de whiskies de chez Ardbeg, Caol Ila, Bowmore, et... Port Ellen. Oui, vous avez bien lu, du Port Ellen. Holà, calmons-nous, arrêtons de sauter de joie en priant les Dieux du malt, voulez-vous ? Car vous espérez vraiment retrouver dans un blend à 50 euros les sensations procurées par du Port Ellen ? Soyons réalistes deux minutes (ATTENTION: mon analyse ci-après n'est qu'une supposition, basée sur la réalité du marché actuel. Je n'ai pas eu confirmation officielle du producteur): le prix des whiskies d'Islay est devenu très haut (intrinsèquement, et par rapport à celui des autres régions). Nul doute que l'Ardbeg, Caol Ila, et Bowmore composant le Big Peat soient très jeunes. Quant au Port Ellen, devenu aussi rare et aussi cher, impossible que les quantités contenues dans ce blend soient importantes. Il suffit d'en mettre une cuillerée par fût pour avoir le droit de le mentionner sur l'étiquette.

Mon analyse est bien évidemment sur le Big Peat "standard", car il en existe pas mal de versions différentes: le Big Peat de Noël, le Big Peat embouteillé pour telle ou telle boutique, le Big Peat embouteillé pour le Feis Isle 2016, le Big Peat embouteillé pour un pays (une version spéciale pour la Belgique vient d'ailleurs d'arriver récemment chez les cavistes), etc.. Il est possible (et même probable) que la composition et le rendu final varie de version en version.

Big Peat (2015), 46%

La note suivante concerne le Big Peat embouteillé le 30.09.2015 (code bouteille faisant foi), en mignonnette de 50ml.

Big Peat (2015), 46%
Big Peat, embouteillé le 30.09.2015, 46%
  • Nez: Beaucoup de vanille et de "new make" (poire), et très malté. La tourbe se décline en fumée vanillée.
  • Bouche: Légère, presque aqueuse, et ultra facile d'accès. Le "new make" est toujours fort présent, ainsi que la fumée vanillée. C'est très monolithique: Vanille, poire, fumée cendrée. Point.
  • Finale: Courte. La cendre devient légèrement amère, puis tout disparaît de la bouche.
  • Verdict: Au final ce n'est pas très tourbé, en fait. Oui, la fumée est présente, mais j'ai croisé des centaines de whiskies plus tourbés. Comme je m'y attendais, le profil fait très très trèèèèèès jeune. Ce produit, marketé "gros tourbé" (sans l'être) à coup de Port Ellen sur l'étiquette (sans le sentir dans le verre) et très réduit pour le rendre facile en bouche, me semble plutôt destiné à un public non averti qui se satisfera de peu. En bouche en tout cas, ce n'est pas mon truc du tout, personnellement.
  • 79/100 (J'ai eu du mal à définir la cote, hésitant entre 78 et 80. J'ai comparé le ressenti avec d'autres whiskies cotés par le passé afin de me caler finalement sur 79).

Disponible chez tous les cavistes pour une cinquantaine d'euros.