Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Compte rendu : Vroenhovense Whisky-Feesten

23 Septembre 2013, 11:38am

Publié par Bishlouk

Compte rendu : Vroenhovense Whisky-Feesten

Ne pouvant pas passer à côté d’un événement annonçant plus de 400 whiskies à goûter, je me suis rendu ce dimanche 22/09/2013 aux Vroenhovense Whisky-Feesten près de Maastricht.

Jos Bams, le patron de la boutique Slijterij Bams de Maastricht, m’avait expliqué (comme relaté dans mon billet à ce sujet) qu’il y aurait plus de 400 whiskies à goûter (et que les prix des drams seraient démocratiques), des animations pour enfants, des stands divers, de la musique écossaise, etc… Alors, qu’en était-il réellement… ?

Les jetons nécessaires aux dégustations étaient disponibles à l’entrée, au prix de 1,75€ comme annoncé. Première surprise : il faut acheter son verre à whisky (verre ‘’perfect dram’’ qui n’est pas optimal, soit dit en passant) au prix de 2€. Ha. Si j’avais su, je serais venu avec le mien :-s

Je fais ensuite un petit tour d’horizon histoire de voir les bouteilles qui seraient intéressantes à goûter. 400 whiskies ? Vraiment ? A vue de nez je dirais plutôt environ 200, dont beaucoup d’entrée de gamme officielles et même des blends.

Des prix ‘’adaptés aux prix des bouteilles’’ ? Là, c’était carrément du foutage de gueule. 5,25€ pour un dram de 1,5cl (oui, les drams faisaient entre 1cl et 1,5cl, en fonction du stand et de la personne qui les versait) de Glenfarclas 15 ans, personnellement je n’appelle pas ça un prix adapté ! 10,50€ pour un dram de Littlemill Golden Cask, je n’appelle pas ça un prix adapté non plus ! Bref, les drams étaient petits, et TRES chers…

Ne crachons pas dans la soupe, il y avait néanmoins pas mal de choses à goûter, avec un éventail assez large. Surtout des embouteillages officiels, mais aussi quelques gammes indépendantes comme Kintra, Golden Cask, The Ultimate et quelques bouteilles Cadenhead. Il y avait même des vieilleries comme du Brora 30 ans batch 2009 (tiens bizarre, je n’ai pas vu le prix du dram affiché…).

Concernant les activités et stands annexes, là aussi je me suis rendu compte qu’il y avait une grande différence entre l’email d’explication que j’avais reçu et la réalité. Sur une heure et demie de temps pendant lequel je suis resté sur place, j’ai pu constater :

  • Animations pour enfants : un château gonflable et deux toboggans. Heureusement que je n'ai pas traîné mon gamin là-bas, il se serait ennuyé au bout de 10 minutes.
  • Ambiance écossaise : quatre gars en kilt, dont deux qui ont joué de la cornemuse et du tambour pendant deux minutes.
  • Produits régionaux : des saucissons et confitures qui n’avaient rien d’écossais. Ha, il y avait quand même un stand qui affichait son côté ‘’écossais’’ : des porte clés de style gaélique, des coupe papiers du même style, quelques écharpes, et du haggis en conserve. Un peu attrape couillon quand même, bonjour le dépaysement…
  • Musique d’ambiance : une fanfare dans la pure tradition flamo-hollandaise qui nous a pourri les oreilles pendant une grosse demie heure.

Bref, j’ai vite compris que le ramage de l’événement était très loin de son plumage…

Le stand Kintra / Golden Cask

Le stand Kintra / Golden Cask

Comme j’avais quand même acheté 10 jetons, j’en ai néanmoins profité pour goûter certaines choses susceptibles d’être intéressantes. Bon, mes impressions sont certainement biaisées, les circonstances de mes dégustations n’étant pas optimales : un petit rhume avec nez partiellement bouché, le verre perfect dram pas adapté, et l’ordre dans lequel j’ai goûté les choses n’était pas non plus le meilleur qui soit. Je vous livre quand même sommairement mes impressions…

  • Arran 16 ans Kintra 1995/2012, 51.1%. Nez assez engageant. Bouche sirupeuse, assez douce, pas agressive. Il manque le côté iodé que j’affectionne au 14 ans officiel. Finale assez rude sur l’alcool. Pas désagréable dans son ensemble. 85/100.
  • Longmorn 17 ans The Ultimate 1996/2013 sherry butt #72318, 57.8%. Nez sur la noix et la noisette. Bouche super douce, très ronde. Alcool parfaitement intégré en bouche, il se montre seulement quand on avale. Bois peu présent, ce sont surtout les fruits sherrysés et à coque qui dominent. 89/100.
  • Benrinnes 18 ans Slijterij Bams 1995/2013, Cask #5887, 47.9%, 310 bouteilles (embouteillage spécial pour ce festival). Nez fruité (pomme golden et mandarine) assez agréable. Entrée en bouche très aqueuse, je n’ai pas l’impression d’avoir affaire à un brut de fût. Bouche super sucrée, on dirait du sirop d’agrumes (oui, il y a aussi une pointe acide). Finale courte, on sent finalement un peu d’alcool. Serait-ce un whisky destiné typiquement au goût hollandais ? Pas au mien en tout cas. Trop sur le sucré, trop monolithique, pas assez ‘’couillu’’. 82/100.
  • Caperdonich 18 ans Kintra 1994/2013, 47.9%, 75 bouteilles. Nez très fruité et très frais sur les fruits verts et les agrumes. Bouche très douce, fruitée, ronde ; ça passe tout seul. Finale étonnante : un bonbon chaud et fondant tapisse la gorge. 88/100.
  • Lochside 1991/2008 Gordon & MacPhail Connoisseur Choice, 43%. Nez assez discret sur la vanille, le caramel et les fruits qui mijotent. Bouche douce sur les fruits sucrés. Finale elle aussi très sucrée ; trop même. 83/100.

En conclusion: Cet événement est-il donc intéressant ? Si vous cherchez une activité et que vous voulez goûter quelques whiskies de façon très ciblée, pourquoi pas. Est-ce que j’y retournerai l’an prochain ? Certainement pas…

Quelques stands...Quelques stands...
Quelques stands...Quelques stands...Quelques stands...

Quelques stands...