Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Embouteillage officiel VS embouteillage indépendant. Kézako ?

19 Juin 2013, 17:46pm

Publié par Bishlouk

Embouteillage officiel VS embouteillage indépendant. Kézako ?

La notion d’embouteillage officiel est facile à appréhender. Il s’agit des bouteilles directement produites par la distillerie.

Les embouteillages officiels sont la carte de visite de la spécificité et de la ligne directrice en terme de goût de la distillerie. Chaque distillerie produit et vend ses bouteilles de single malt avec l’optique de proposer son propre goût qui la caractérise, à quelques exceptions près (comme Bruichladdich ou BenRiach, par exemple) qui proposent toute une palette de goûts différents dans ses embouteillages officiels.

Chaque distillerie ne produira et ne vendra comme embouteillage officiel que son propre whisky distillé dans sa propre distillerie, aucun autre.

Un embouteillage indépendant, quant à lui, n’est pas vendu par la distillerie mais par un embouteilleur indépendant. Cet embouteilleur indépendant achète des fûts de whisky à la distillerie, est généralement libre de modifier ce whisky (en le laissant maturer aussi longtemps qu’il le souhaite, en le transvasant dans un autre fût afin de lui donner un goût supplémentaire, etc) avant de l’embouteiller et de le vendre lui-même.

Généralement les distilleries vendent aux embouteilleurs indépendants les fûts dont le whisky ne correspond pas aux critères de goût typique de la distillerie (ces fûts n’étant donc pas susceptibles d’être vendus en embouteillage officiel).

Cela permet aux amateurs de single malt de trouver des bouteilles atypiques, qui sortent des sentiers battus de la distillerie en question; et les embouteilleurs indépendants ne proposent pas des bouteilles d’une distillerie unique mais de plusieurs différentes.

Les embouteillages indépendants sont toujours en tirage limité (de quelques dizaines à quelques centaines d'exemplaires), et donc par extension plus difficile à trouver que la plupart des embouteillages officiels qui, eux, sont renouvelés régulièrement par la distillerie.

Les embouteilleurs indépendants de single malt ne sont pas concentrés en Ecosse (comme le sont les distilleries); il en existe dans beaucoup de pays (principalement européens comme l’Allemagne, l’Italie, la France, les Pays-Bas, Royaume Unis, et… la Belgique).

Et justement, la Belgique n’est pas en reste en ce qui concerne les embouteilleurs indépendants, il en existe un bon nombre qui propose de très bon produits !

Voici la liste (par ordre alphabétique) de ces embouteilleurs indépendants belges :

Asta Morris

Daily Dram

The Whisky Mercenary

The Whiskyman

Thosop

C’est malgré tout encore une bonne histoire belge qui s’offre à nous concernant ces embouteilleurs belges : ils sont tous situés en Flandre, aucun en Wallonie (quand je vous disais que la Wallonie c’est "Waterloo morne plaine" en ce qui concerne le whisky…) ! Et pire, ils sont même très peu distribués dans les boutiques wallonnes; il faut se déplacer en Flandre ou au Luxembourg pour trouver facilement leurs bouteilles.

Certaines boutiques proposent aussi parfois leur propre embouteillage indépendant, avec ou sans partenariat avec un embouteilleur. Il faut rester vigilant et à l’affut pour dénicher une bonne bouteille !

Dans le jargon du whisky, on nomme "OB" (pour "official bottling") les embouteillages officiels et "IB" (pour "independant bottling") les embouteillages indépendants.

Embouteillage officiel VS embouteillage indépendant. Kézako ?