Le Blog Wallon sur le Single Malt - whisky.over-blog.com

Focus sur la boutique Le Chemin des Vignes (Woluwe-Saint-Pierre / Stockel)

17 Septembre 2013, 20:41pm

Publié par Bishlouk

Focus sur la boutique Le Chemin des Vignes (Woluwe-Saint-Pierre / Stockel)

Attention, BONNE découverte !

De passage dans le coin, je me suis arrêté à la boutique Le Chemin des Vignes à Woluwe-Saint-Pierre (près de Stockel). J’avais déjà vu sur internet que cette boutique, plutôt axée vin, avait aussi un rayon whisky assez bien achalandé en embouteillages indépendants pas spécialement répandus.

Entré dans la boutique, un Monsieur vient rapidement vers moi afin de m’aider. On discute un peu, je lui explique que je suis amateur de single malt et que je suis rédacteur d’un blog à destination des francophones de Belgique. Ludo (c’est son prénom) ne s’est pas fait prier pour m’expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur son rayon whisky.

En fait la boutique appartient à la maison de négoce Godaert et Van Beneden, qui est aussi importateur exclusif pour la Belgique des embouteillages officiels de la distillerie Bladnoch et des embouteilleurs indépendants MacKillop’s Choice, Douglas of Drumlanrig, James MacArthur (Old Masters), John McDougall (The Golden Cask), et Hunter Laing (The First Editions). Ha oui, pas mal ! Surtout que ces embouteilleurs ne sont pas facilement trouvables en commande sur internet.

Il existe deux boutiques Le Chemin des Vignes ; une à Uccle (plutôt spécialisée en vin, le rayon whisky étant réduit) et celle de Stockel (où là, le gérant Ludo développe clairement le rayon whisky). Celle de Stockel est donc celle à retenir, trois grandes étagères étant remplies de bouteilles de single malt sélectionnées selon un critère commun : le brut de fût. Ludo m’a expliqué que la boutique met en avant le brut de fût et, si possible, le single cask. C’est vrai que je n’ai pas vu de MacKillop’s Choice réduit à 46 ou 43 ou 40%.

Le seul hic que j’ai pu remarquer, par contre, ce sont les prix qui me semblent assez élevés. Il y a moyen de trouver ces embouteillages indépendants à moindre prix sur internet (même si ce n'est pas évident), mais bien évidemment les frais de port réduisent grandement la différence de prix.

Ludo m’a ensuite montré le nouveau site web de la boutique, http://laboutiqueduchemin.be/ , qui devient le webshop axé sur les whiskies, spiriteux et alcools fins (laissant le vin au site web du Chemin des Vignes). Le nouveau site est aussi la source principale pour s’informer des différentes dégustations organisées par Ludo, et elles sont nombreuses (que ce soit en rhum, grappa, Cognac ou, évidemment, whisky) et multiples. Rien moins que sept dégustations différentes de whisky sont déjà prévues d’ici fin décembre. Il est possible de s’inscrire à la newsletter en envoyant un email à stockel@lechemindesvignes.be .

Après avoir discuté près d’une demi-heure (oui, Ludo est un passionné), une dégustation m’a été proposée. Ne me faisant pas prier, j’ai accepté de bon cœur. Ludo m’ayant demandé quelles sont mes distilleries préférées, il a sorti quelques bouteilles rescapées des dégustations passées, non seulement correspondant à mes goûts mais aussi d’autres choses à me faire découvrir. Et la moindre des choses que je puisse dire, c’est qu’il ne s’est pas fichu de moi ; jugez plutôt :

  • Arran 15 ans Douglas Drumlanrig 1997/2012, 50%, 36 bouteilles (embouteillé spécialement pour la boutique). Très sec, très boisé, je n’ai pas détecté la patte iodée du 14 ans officiel que j’affectionne. 83/100.
  • Littlemill 1990/2012 The Golden Cask, 52.8% (fond de bouteille, trop peu pour donner un avis définitif). Très sucré, très doux. ± 86/100.
  • Clynelish 13 ans Old Masters 1997/2010, 52.1%. Très bon nez, je reconnais bien la patte Clynelish cireuse et fruitée en bouche. 86/100.
  • Clynelish 23 ans The First Editions 1988/2012, 50%. Nez fruité et cireux, il faut le laisser aérer pour se développer. Bouche assez douce et discrète. Finale un peu trop alcooleuse à mon goût. 85/100.
  • Bunnahabhain 21 ans The Golden Cask 1990/2012 sherry cask, 54.5%. Nez mi-sherry mi-fruité, pain d’épice grillé. Bouche boisée et prune noire. Finale assez sèche sur le bois. Un profil sherry très atypique, j’adore ! Très bon, mais aussi un peu trop cher pour mon budget pour un 21 ans. 89/100.
  • Bunnahabhain 40 ans The Golden Cask 1972/2012, 44.6%. Un peu d'ammoniaque au nez, bouche aqueuse, finale discrète. Décevant pour un 40 ans (mais peut-être que passer derrière le sherry ne l’a pas aidé). 83/100.

Comme vous pouvez le constater, Ludo m’a gâté ; et clairement Le Chemin des Vignes est très intéressant de par son accueil, les activités organisées, et le choix en embouteillages indépendants. Ce serait une adresse incontournable si les prix étaient revus au niveau du marché général du single malt.

En tout cas, un énorme merci à Ludo pour son accueil ; rien que pour le rencontrer et taper la discute avec lui vaut le détour !

Les armoires remplies de bouteilles d'embouteilleurs indépendants.Les armoires remplies de bouteilles d'embouteilleurs indépendants.Les armoires remplies de bouteilles d'embouteilleurs indépendants.

Les armoires remplies de bouteilles d'embouteilleurs indépendants.